Les aurores boréales sont-elles faites de la matière dont on tisse les rêves ?

Jean Mouette travaille à l’Institut d’Astrophysique de Paris et parcourt la planète depuis des années pour photographier galaxies, étoiles lointaines et éclipses solaires. Thierry Légault est un astrophotographe renommé dans le monde entier, que la NASA et les services secrets s’arrachent.

Tous deux ont décidé de partir au-delà du cercle polaire pour filmer les aurores boréales en 3D, pour la première fois dans l’Histoire, ouvrant ainsi une porte sur un monde encore inexploré.

Nous les suivons ainsi pendant de longues semaines dans ces régions désertes de ce Grand Nord, au-delà du 69ème parallèle, par – 25°, dans le noir pur et profond d’une nuit qui dure plus de 20 heures.

Nous découvrons avec eux ces étranges lumières qui « dansent dans la nuit », mystérieuses aurora boréalis qui n’ont cessé de fasciner les hommes depuis l’Antiquité et que la science parvient aujourd’hui à mieux comprendre, sans cesser d’admirer leur beauté…

avec la participation du CNC, du CNRS – IPMC et de l’Institut d’astrophysique de Paris

avec la participation du CNC, du CNRS – IPMC et de l’Institut d’astrophysique de Paris

Diffusion(s)

TL7 (Télévision Loire 7)
téléGrenoble
LCN (La Chaîne Normande)

Auteur Laurent Préyale

Réalisateur Laurent Préyale

Genre Documentaire

Year 2017

Length 51 mn

Format 16/9

Producer CLC Productions

Equipe technique

Image Laurent Préyale & Pascal Tirilly

Editing Nicolas Boucher

Sound mix Raphaël Devillers

Les aurores boréales sont-elles faites de la matière dont on tisse les rêves ? | Arsenal Productions